Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!!!
Chaque année l'#excentrique #famille #ackermann part toujours avec #cyril le #pere #invisible mais #present assister au festival de Rock de Cleveland dans l'Ohio ville ou naquit le Rock'n Roll ! #cyril et #pascale aime beaucoup ce petit bon dans le temps annuel !
Le rock 'n' roll (également écrit rock & roll ou rock and roll) est un genre musical chanté, ayant émergé aux États-Unis à la fin des années 1940 et au début des années 1950, découlant directement du rhythm and blues, musique populaire noire, avec une part d'influence de la musique country, musique populaire blanche.
En 1951, le disc jockey Alan Freed anime une émission de radio appelée Moondog's Rock And Roll Party. Il s'agit de la première diffusion du rock 'n' roll à une large audience. C'est lui qui donne son nom au rock 'n' roll en reprenant une expression que l'on retrouve depuis la fin des années 1920 dans certaines chansons de rhythm and blues ou de jazz et qui signifie littéralement en argot « danser », ou « faire l'amour ». (Traduction plus large, symbolique : Se tenir debout, et avancer...) Alan Freed est le premier disc jockey blanc à soutenir avec force des artistes noirs jouant la « musique du diable ». La bonne société américaine en fera son « ennemi numéro 1 » et aura d'ailleurs sa peau en 1965.
Le terme « rockabilly » désigne la première forme historiquement identifiable de rock 'n' roll, il s’agit essentiellement du croisement de rhythm and blues et de musique country. Elvis Presley, Bill Haley et Carl Perkins sont trois précurseurs chez les chanteurs blancs. Elvis Presley représente l'artiste contesté qui fait de la musique de Noirs (style plus agressif et sensuel), considérée à l'époque comme diabolique pour l'establishment blanc. Il subit à plusieurs reprises la censure notamment au Ed Sullivan Show où on le filme au-dessus de la ceinture à cause de ses déhanchements. Presley, surnommé The King (« Le Roi » du rock 'n' roll), enregistre ce qui est probablement l'un des tout premiers morceaux de rockabilly avec That's All Right (Mama) en 1954. Il collectionne très rapidement les succès en 1956 (bénéficiant du relatif forfait de Carl Perkins, victime d'un accident de voiture qui l'empêchera durant plusieurs mois de promouvoir sa version originale du Blue Suede Shoes fondateur ; et de celui de Chuck Berry, qui a la réputation de trop parler sur scène entre les morceaux, (et d'être ainsi imprévisible pour le show-biz, en plus d'être foncé de peau...)
famille-ackermann.com
Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l’#inventer

CRAZY…LA FAMILLE ACKERMANN
FAMILLE-ACKERMANN.COM
https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843
@clanackermann

FAMILLE-ACKEMRANN1

FAMILLE-ACKERMANN

FAMILLE-ACKERMANN0

FAMILLE-ACKERMANN2